El Hadji Diouf : «Les dirigeants du football sénégalais doivent méditer l’exemple du Nigeria en … »

diouf

El Hadji Ousseynou Diouf estime que le sacre du Nigeria en finale de la 29e édition de la Coupe d’Afrique des nations (Can) de football, dimanche dernier, à Johannesburg aux dépens du Burkina Faso (1-0) est celui du sélectionneur Stephen Keshi et des anciennes gloires africaines.

«Je tiens à féliciter le coach du Nigeria, Stephan Keshi, qui a remporté la Can 2013, de fort belle manière. C’est une fierté pour tous les joueurs qui ont marqué le football de leur pays. Car, Keshi fait partie de la génération dorée du Nigeria qui a gagné la Can en 1994 et participé à la Coupe du Monde, aux Etats-Unis, avec des joueurs comme feu Rashidi Yékini», a lancé le joueur de Leeds, joint par téléphone.

Très en verve, El Hadji Diouf de dire que «le sacre de Keshi et celui des anciens joueurs qui ont marqué le football de leur pays. Car, un pays ne peut pas développer son football sans les footballeurs qui ont écrit les plus belles pages de son histoire. Et la preuve en a été donnée par cette équipe du Nigeria avec Keshi, comme sélectionneur, Daniel Omakachi adjoint, mais aussi des anciens tels que Nwankwo Kanu, Jay-Jay Okacha et presque tous les anciens de cette génération talentueuse ont été impliqués, vous les avait vus durant cette Can et cela a porté ses fruits».

«Cela démontre que les anciens grands joueurs sont incontournables. Et c’est valable aussi pour le Sénégal. D’ailleurs, Jay-Jay Okacha me dit toujours au téléphone que le Sénégal doit s’appuyer sur la génération 2002 pour redorer son blason. Mais au Sénégal, tel n’est pas le cas», se désole-t-il.

Le «Bad boy» du football sénégalais de jeter encore une pierre dans le jardin des responsables : «Les dirigeants du football sénégalais doivent méditer l’exemple du Nigeria en composant avec les joueurs de la génération de 2002. Parce qu’on ne pourra pas faire le football sénégalais sans des éléments comme Aliou Cissé, Tony Sylva, El Hadji Diouf, Omar Daf et tous les autres. Mais, il y a des gens qui essaient d’enterrer cette génération. Qu’ils sachent, cependant, qu’ils ne peuvent rien contre nous. En essayant de nous enterrer, ils s’enterrent eux-mêmes».

Leral.net

Publié par Jules KANE, le 12/02/2013, à 18:05 GMT
L'Actualité internationale en Vidéo
Réagir à cet article avec facebook

2 réactions

  1. K-d

    13 février 2013 at 17 h 41 min

    Doull

  2. sharly

    15 février 2013 at 17 h 23 min

    LES grands joueurs sont incontournables ca c est une realite .MAIS que peut on faire avec un cretin ,un idiot comme toi ?.

Réagir à ce sujet

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, il peut également entraîner votre bannissement total du site