USA: Elle accouche de deux paires de jumeaux monozygotes

Bébé jumeau

Une femme a donné naissance à quatre bébés à quelques minutes d’intervalle au Texas aux Etats-Unis. Incroyable mais vrai, cette jeune maman a accueilli deux paires de jumeaux parfaitement identiques. Un cas qui se présente une fois sur 70 millions.
Les quatre frères sont nés par césarienne à la maternité du Texas à Houston aux Etats-Unis. Tressa Montalvo était enceinte de 31 semaines lorsqu’elle a donné naissance à ces deux paires de jumeaux identiques en tout point. Un événement incroyable selon les médecins de la jeune femme de 36 ans. « Il y a une chance sur 70 millions de mettre au monde deux paires de jumeaux monozygotes », précisent-ils.

Pourtant Tressa et Manuel Montalvo affirment ne pas avoir eu recours à des produits fertilisants. Ceux-ci souhaitaient simplement donner un petit frère ou une petite soeur à leur petit Memphis âgé de deux ans. « Nous avions planifié la grossesse », confie Tressa Montalvo.

Alors qu’elle passait une échographie à environ dix semaines de grossesse, Tressa a appris qu’elle attendait des jumeaux. Ce n’est que quelques semaines plus tard lors d’une visite ultérieure, que le gynécologue a entendu un autre pouls. Tressa et Manuel ont alors dû se préparer à l’arrivée de… quatre bébés. Non pas des quadruplés, comme leur a bien indiqué le médecin, mais deux paires de jumeaux monozygotes puisque deux des bambins partageaient le même placenta et les deux autres petits garçons en partageaient un autre.

Les bébés se portent bien. Ace et Blaine sont nés le 14 février dernier à 8h51. Cash et Dylan ont suivi peu de temps après. « Nous avons souhaité coller au thème ‘ABCD’ pour leur donner un prénom », explique Tressa. « On ne s’y attendait vraiment pas, nous voulions un bébé et on nous en donné quatre ».

Toutefois, Tressa et Manuel ne comptent pas s’arrêter en si bon chemin. Le couple souhaite encore avoir une petite fille.

Publié par Babacar SECK, le 19/02/2013, à 11:36 GMT
L'Actualité internationale en Vidéo
Réagir à cet article avec facebook

Réagir à ce sujet

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, il peut également entraîner votre bannissement total du site