Google cherche des volontaires pour tester ses « Google Glass »

Google lunette

Google a appelé mercredi des volontaires « courageux et créatifs » à chausser, à titre expérimental et moyennant 1.500 dollars, ses lunettes futuristes avec caméra et internet intégrés avant leur commercialisation auprès du grand public l’année prochaine.

« Nous recherchons des personnes courageuses et créatives pour faire partie de l’aventure Google Glass », expliquait mercredi Google sur sa page internet. « Nous en sommes encore aux balbutiements, nous ne pouvons donc pas vous promettre que ce sera parfait mais nous vous garantissons que ce sera amusant ».

Google a annoncé il y a un an travailler sur cette nouvelle technologie qui mêle monde réel et monde virtuel. Les Google Glass sont équipées d’une caméra intégrée, d’un micro et peuvent se connecter par la voix à l’internet par wifi ou par Bluetooth.

Des mini-écrans sur les verres permettent d’afficher des textos ou des courriels. Le co-fondateur de Google, Sergey Brin, avait détaillé en juin le plan de lancement de ces lunettes devant des développeurs réunis en conférence annuelle à San Francisco.

Des parachutistes avaient fait la démonstration du nouveau produit en filmant et diffusant en direct, avec leurs lunettes, leur vol puis leur atterrissage sur le toit du Centre de Convention de San Francisco.

« C’est ce genre d’idée folle qui finit par devenir réelle », avait affirmé M. Brin. « Le fait de pouvoir vous jeter dans le vide tout en faisant partager votre expérience (avec des lunettes posées sur le nez) rend l’usage d’un smartphone ou d’un ordinateur portable vraiment bizarre ».

Les personnes intéressées ont jusqu’au 27 février pour poster une lettre de motivation en 50 mots sur Twitter ou sur Google+ avec le mot-clé #ifihadglass. Les candidats retenus devront débourser 1.500 dollars et retirer les lunettes à New York, Los Angeles ou San Francisco.

Avec AFP

Publié par Jules KANE, le 20/02/2013, à 23:24 GMT
L'Actualité internationale en Vidéo
Réagir à cet article avec facebook

Réagir à ce sujet

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, il peut également entraîner votre bannissement total du site