Gaston Mbengue: « Je vais définitivement quitter l’arène où règnent la jalousie et la mesquinerie »

gaston

Le promoteur de lutte Gaston Mbengue a annoncé qu’il envisageait de se retirer, à la fin de la saison en cours, de cette discipline où règnent selon lui « la jalousie et la mesquinerie », contrairement au football, un « milieu plus sain ».

« Je n’ai pas commencé à sortir de l’arène, je suis presque sorti. Je me retire parce que la lutte n’a pas de finalité », a-t-il déclaré, dans une interview paru dans l’édition de jeudi du quotidien l’As.
Surnommé « le Don King » de la lutte sénégalaise, Gaston Mbengue dirige actuellement le club de football du Ndiambour, l’équipe fanion de Louga. Il est l’un des plus grands organisateurs de combats de lutte au Sénégal.
Le promoteur dit ne rien regretter cependant de son engagement dans la lutte , confiant avoir simplement « été piqué par le virus » de cette discipline, dans laquelle il est dit-il « resté plus de 20 ans ».
« J’ai pris beaucoup de risques et j’ai propulsé la lutte au stade où elle est actuellement. Tous les gens honnêtes reconnaissent ce que j’ai fait dans l’arène », a-t-il souligné.
« Aujourd’hui, je suis dans le football qui est un milieu plus sain, contrairement à l’image que je m’en faisais. J’ai vécu quelques mois avec le monde du football, mais l’ambiance est saine. C’est vraiment le sport, tout le contraire de la lutte où il n’y a que la jalousie et la mesquinerie ».
Le « Don king » de la lutte dit même préférer aujourd’hui son titre de président du Ndiambour, qui le « définit le mieux aujourd’hui, à celui de Gaston promoteur de lutte ».
Il n’exclut toutefois pas de monter, d’ici la fin de la saison, une grosse affiche de lutte. « On peut s’attendre à tout cette saison. La saison n’est pas encore terminée. Yékini ou un autre, je peux monter n’importe quel combat. »

Mais il a redit qu’il comptait arrêter « pour de bon » ses activités de promoteur de lutte dans cette discipline. « Les autres membres de Gaston production peuvent continuer s’ils le désirent. Mais moi j’arrête définitivement », a-t-il déclaré.

Aps

Publié par Aliou FAMA, le 21/02/2013, à 15:30 GMT
L'Actualité internationale en Vidéo
Réagir à cet article avec facebook

Réagir à ce sujet

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, il peut également entraîner votre bannissement total du site