Ousmane Tanor Dieng sur la libération des neuf démineurs : « Le Sénégal est un et indivisible »

Ousmane-Tanor-Dieng

Le secrétaire général du Parti socialiste (PS, mouvance présidentielle), Ousmane Tanor Dieng, a exhorté dimanche à faire de la libération des neuf démineurs par le chef rebelle César Atoute Badiate ’’un nouveau point de départ’’, pour ainsi réaliser ’’les conditions pour des négociations sérieuses’’, permettant une paix définitive en Casamance.

Ces otages, qui faisaient partie d’un groupe de 12 démineurs enlevés le 3 mai dernier dans le département de Ziguinchor, ont été libérés vendredi et remis aux autorités administratives de cette région, samedi. Les trois femmes du groupe avaient elles été libérées le 4 juin dernier.

« Je me réjouis fortement de cette libération et je félicite tous ceux qui ont contribué, à l’interne comme à l’externe, à la libération de ces mineurs », a réagi Ousmane Tanor Dieng, en rencontrant la coordination communale de Mbour.

Il a appelé à « en faire le point d’un nouveau départ et créer, à travers ce geste-là, les conditions pour que des négociations sérieuses puissent être enclenchées et aboutir à une solution durable à cette lancinante question de la crise casamançaise » .

« Je voudrais vraiment féliciter ceux qui ont travaillé sur cette question-là, avec efficacité et discrétion. Et je suis persuadé que les mêmes personnes continueront à travailler pour que, au cours de cette année où au plus tard l’année prochaine, une solution définitive soit trouvée à la crise en Casamance, dans le cadre d’une large décentralisation » , a dit M. Dieng.

« Le Sénégal est un et indivisible. De ce point de vue, il n’y a pas de contestation possible » , a insisté le secrétaire général du PS, ajoutant qu’il faut œuvrer au respect de l’intégrité territoriale du pays.

A Mbour, le patron des socialistes a échangé avec la coordination communale sur la préparation des renouvellements des instances de base du PS.

Il en a aussi profité pour faire le point sur la vente des cartes et voir les perspectives de renforcement de la coalition Benno Bokk Yaakaar (BBY, mouvance présidentielle) en direction des élections locales de mars 2014.

Avec APS

Publié par La rédaction, le 14/07/2013, à 20:19 GMT
L'Actualité internationale en Vidéo
Réagir à cet article avec facebook

Réagir à ce sujet

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, il peut également entraîner votre bannissement total du site