Diounoungue célèbre son « bukut’’, après une pause de 36 ans

artoff117345

Des centaines de candidats à l’initiation entreront dans le bois sacré, ce samedi, à Diounoungue (Bignona), un village qui a organisé sa dernière cérémonie du « bukut’’ (initiation en langue diola) en 1977, a appris l’APS auprès des organisateurs.

La veille, une cérémonie officielle s’est tenue dans la localité, en présence d’une foule nombreuse. Elle a enregistré la présence d’une délégation gouvernementale comprenant le chef de cabinet du président de la République, Abdoulaye Badji, le directeur de l’Agence nationale pour la relance des activités économiques et sociales (ANRAC), Moustapha Lô Diatta, le député Oulimata Mané et l’adjoint au sous-préfet de Kataba 1, Moussa Ndiaye.

« Nous avons tendu les mains à l’administration. Et l’administration nous a répondu favorablement. Sans l’appui de l’administration, il nous serait très difficile de satisfaire toute cette masse qui a répondu à notre invitation’’, a déclaré le chef du village, Insa Diémé, lors de la cérémonie officielle.

Le notable a précisé que son village ne s’est pas associé à d’autres communautés pour organiser la cérémonie initiatique, comme il est de coutume en Casamance.

A ce propos, il a salué la contribution de l’Etat, qui a dégagé une enveloppe de cinq millions de francs CFA et 10 tonnes de riz pour appuyer l’organisation de la cérémonie. L’ANRAC a offert quatre tonnes de riz et 440 litres d’huile, le tout pour une valeur de d’un million 500 mille francs, a-t-il indiqué.

Parlant des raisons qui ont poussé à organiser le bukut cette année, il a expliqué qu’‘’un non initié n’a pas le droit d’épouser une femme’’. Selon lui, « c’est formellement interdit’’ dans le village.

« Nous sommes venus apporter le salut du président Macky Sall aux populations de Diounoungue qui l’ont saisi par l’intermédiaire de ses services. Il a bien accueilli leur demande. C’est à ce titre qu’il a voulu marquer sa présence en y dépêchant son chef de cabinet à cette grande cérémonie’’, a expliqué Abdoulaye Badji.

Le chef de cabinet du président de la République a signalé que ce dernier a mis à la disposition de Diounoungue, 10 tonnes de riz qui sont sur la voie d’être acheminées dans la localité.

Il a aussi fait état d’un « accompagnement substantiel’’ du gouvernement sur le plan pécuniaire, sans pour autant en préciser le montant.

Il a formulé le souhait que la localité de Diounoungue puisse sortir de la cérémonie du bukut avec un « grand succès’’.

Le chef de cabinet du président de la République a aussi prié pour qu’il y ait « le moins de dégâts possible’’ et que la manifestation soit aussi « une grande retrouvaille de la grande communauté diola dans son ensemble’’.

APS

Publié par Babacar SECK, le 17/08/2013, à 16:56 GMT
L'Actualité internationale en Vidéo
Réagir à cet article avec facebook

Réagir à ce sujet

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, il peut également entraîner votre bannissement total du site