Écoutez la revue de la presse de Ahmed Aidara sur Zik Fm du 17 Aout 2013

revue de presse-ahmed-aidara

La presse quotidienne donne ce samedi la priorité à la visite vendredi du président de la République, Macky Sall, dans des zones inondées de la banlieue dakaroise.

Le Soleil indique que le président Sall « s’est tour à tour rendu à la Foire, à Grand-Yoff, à Dalifort et au lace Wouye de Malick’’, des endroits « où des travaux d’envergure sont en train d’être menés pour lutter contre les inondations’’.

Le journal souligne à sa une ce propos du Chef de l’Etat, qui déclare que « l’Etat apportera une réponse adéquate à la demande des sinistrés’’.

Tout comme le Soleil, Le Populaire a également ouvert sa une avec la tournée du Président de la République sur certains sites des zones inondables.

Dans sa manchette, le journal parle d’une « visite aux allures de campagne électorale dans les zones inondées’’, expliquant qu’il a zappé les zones à risques.

Selon Le Populaire, à Grand-Yoff, les populations lui ont réservé « un accueil digne d’un meeting politique’’. Mais pour le président de Synergie des actions pour l’assainissement de la banlieue (SAABA), « Macky doit éviter de n’aller que dans les lieux où il est applaudi’’.

Pour Walfadjri, le président Sall « n’a pas mis les pieds sous les eaux’’, car « aucun quartier inondé de Dakar et sa banlieue n’a été visité’’.

« En lieu et place d’une visite dans les zones inondées et inondables, la délégation présidentielle a préféré constater l’état d’avancement des travaux de pompage et de drainage des eaux pluviales’’, écrit le journal.

Voici la revue de presse complète en audio et en Wolof de Zik FM par Ahmed Aïdara 17 Aout 2013. Écoutez

Publié par La rédaction, le 17/08/2013, à 11:56 GMT
L'Actualité internationale en Vidéo
Réagir à cet article avec facebook

Réagir à ce sujet

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, il peut également entraîner votre bannissement total du site